Créer mon blog M'identifier

des souvenires en Amsterdæm

Le 1 août 2014, 20:04 dans Mode 0

C'est l'heure des mamans Naïf comme je suis, je n’ai pas bien compris quand Victoria*, la directrice de la future école de Mychoup’, m’a parlé de « l’heure des mamans », alors que je faisais connaissance avec l’établissement qui allait accueillir ma fille à compter de la rentrée de septembre.L’heure des mamans. Mais c’est quoi ce truc ? J’ai d’abord pensé à un rituel initiatique quelconque, un truc auquel j’aurai échappé étant petit à cause d’une hypothétique épidémie de varicelle. J’ai songé à un hommage organisé par les enfants pour fêter leur joie d’enfin couper le cordon. Mais je ne suis pas allé jusqu’à imaginer un de ces cours de cuisine ou de couture auxquels les jeunes élèves du sexe faible étaient astreintes il y a encore quelques dizaines d’années.Non, l’école moderne telle que notre République la chérit ne pouvait pas véhiculer des clichés aussi éculés quand même…Et puis, prenant mon courage à deux mains, prêt à me liquéfier sur place du ridicule de mon interrogation, je me suis décidé à poser la question. « Et, euh, c’est quoi l’heure des mamans ? »Victoria m’a d’abord regardé avec l’œil du lapin surpris par un renard au détour d’un bosquet. Décontenancé mais pas abattu. « Ben, l’heure des mamans, c’est le moment de la sortie, à 16h30 », enchaîne la patronne des lieux.A ce moment précis, deux types de réponse me viennent à l’esprit. Il y a d’abord eu celle-là.« Comment on fait là ? J’emmène mes talons aiguilles et je m’épile les sourcils ou je te mets une tarte dans la tronche tout de suite ? J’aurai le droit de franchir le pas de la porte avec ma barbe de trois jours et mon sweat à capuches ou faut que je m’achète un unifome chez Kookaï ? Nan parce qu’après tout, l’école, c’est nouveau pour moi. Faut juste m’expliquer. Connasse. »Mais finalement. Par souci de ne pas gêner Mychoup’ dès son premier jour d’école, et pour ne pas commencer ma nouvelle relation avec le système scolaire sur un couac, j’ai préféré celle-là.« L’heure des mamans, c’est donc la sortie des classes. D’accord. J’imagine que les papas aussi ont le droit de venir, hein ? Nan parce qu’en ce qui nous concerne, c’est moi qui vais venir chercher Mychoup’ tous les soirs. Ca vous pose un problème ? »Victoria bredouilla bien quelques mots avant d’esquisser un large sourire gêné et d’enchainer sur les règles élémentaires de vie communautaire.Parce qu’il y a des choses plus importantes que ça dans la vie. On peut passer 10 minutes sur l’élastique qu’il faut coudre sur la serviette de table… pas sur les stéréotypes véhiculés par l’école. Ca, on s’en fout.Du coup, j’en ai profité pour me porter volontaire pour les sorties de classe. Et je sens qu’on va se marrer.Et vous ? Vous a-t-on déjà parlé de « l’heure des mamans » ? Qu’en pensez-vous ?

Le 1 août 2014, 19:50 dans Mode 2

Message à toutes les voilées de France, consentantes ou non Publié le 30 juillet 2013 par Josiane Filio - Article du nº 31456OUI vous, Mesdames et Mesdemoiselles qui chaque jour que Dieu fait (peut-importe quel Dieu,ici en France, nous avons le droit d’adorer le Dieu qui nous convient, voire ne pas en adorer du tout… cela s’appelle la liberté de conscience, chèrement acquise par nos vaillants aïeux) devez, au mieux porter un voile sur la tête, au pire vous dérober aux regards (redoutés par vos hommes), en vous engloutissant dans d’inhumaines prisons de toiles …J’ai envie de discuter entre femmes, (pas plus impures qu’eux-mêmes, comme le prétendent vos mâles apparemment incapables de rester maîtres de leurs sens en croisant un regard féminin,  fut-il neutre et dépourvu de toute tentative de séduction) de ce qui vous concerne en premier lieu : votre liberté individuelle, qui en France, dès lors qu’elle ne bafoue pas ses lois civiques, estNon Négociable !Je ne comprends pas pourquoi tant de remue-ménage, tant de stress, voire de malaise, à propos d’une loi contre le voile (qu’il soit partiel ou intégral), alors qu’il s’agit seulement du respect le plus légitime, vis à vis d’une loi établie par les élus d’un Pays, où vous avez décidé de vivre (et à ma connaissance personne vous a obligées de venir vous installer chez nous).Que diriez-vous si, dans vos pays d’origine respectifs, j’osais aller quémander, revendiquer… puis exiger sous des menaces à peine voilées (sans jeu de mot) de déambuler comme bon me semble dans vos rues, dans une tenue plus que légère (rassurez-vous, je suis au moins aussi pudique que vous, c’est simplement une image) ?Que diriez-vous si, dans vos pays d’origine respectifs, je me permettais d’influencer vos enfants en les endoctrinant subrepticement et dès leur plus jeune âge, avec les préceptes de la religion catholique .. ou de toute autre ne vous convenant pas, à votre insu ?Vous seriez sans doute révoltées, et ce serait totalement légitime !Alors pourquoi ne pas comprendre et admettre notre réaction, ici, dans notre pays, que vous prétendez vôtre sous prétexte que vous en avez demandé et reçu la nationalité, alors que chaque jour vous ne pensez qu’à vous comporter comme dans vos pays, et prétendez nous contraindre à adopter vos propres mœurs ?Pourquoi vous engager dans un combat, épuisant parce que sans fin, puisque selon toute logique, un Peuple a le droit de promulguer les lois qui lui agréent, sur son sol, n’en déplaise à ceux qui s’y sont invités, et qui au détriment de toute logique, voudraient y supplanter les leurs, qui d’ailleurs en ce qui vous concerne, se résument en une seule : la charia ?D’ailleurs, même dans vos pays respectifs rien n’est très précis comme le démontre le lien ci-après :« En islam le voile est un vêtement qui est utilisé pour cacher certaines parties du corps de la femme. Il existe plusieurs sortes de voiles suivant les régions. C’est une des conséquences du flou qui règne concernant le statut du port du voile… « « … Chaque pays musulman a sa propre position sur le voile. En Arabie Saoudite, le port du voile est obligatoire même pour les étrangères. En Tunisie, sous Ben Ali, le port du voile intégral était interdit. En Turquie la loi change beaucoup par exemple concernant le port du voile dans les universités. En Afghanistan sous les talibans le port de la burqa était obligatoire mais il ne l’est plus aujourd’hui bien qu’il reste porté de manière occasionnelle par 2 femmes sur 3″…http://www.portail-religion.com/islam/voile-islamique.phpAlors puisque même « chez vous » rien n’est précis, cela signifie que rien ne s’opposerait à ce que vous vous comportiez comme l’exige la loi du pays qui vous reçoit (momentanément ou définitivement), et prouve bien à quel point vous êtes, volontairement, dans la revendication perpétuelle par pure provocation !Une question se pose d’emblée : pourquoi donc venir en grand nombre, « souffrir de « l’ignoble » attitude des français de souche , (vos ex-colonisateurs pour certains), racistes, islamophobes et dépravés »… alors qu’il était si simple pour vous de restez benoîtement chez vous, entre vous, hommes et femmes supérieurs au reste de l’humanité puisque élus par Allah, si l’on en croit les paroles de l’auto-proclamé prophète, dont le moins qu’on puisse dire est que la vie n’a pas été un long fleuve tranquille ?Aux yeux de votre Dieu nous sommes des mécréants ! Et alors ? Si cela nous plaît à nous ? Si nous sommes heureux ainsi ? Qu’est-ce que cela peut bien vous faire ? Occupez-vous de votre propre salut et laissez-nous donc à notre fange.Si encore vos réactions à nos propos étaient dictées par une véritable compassion et le désir de nous venir en aide ? Mais non ! Nous en savons suffisamment maintenant sur les préceptes de votre religion castratrice, et nous connaissons les injonctions de votre « Dieu d’amour » , entre autres, celle de TUER tous ceux qui n’adoptent pas vos conceptions de l’existence !Alors s’il est vraiment intenable de vivre en France en devant respecter ses lois qui vous révulsent (autant que votre comportement nous révolte), repartez donc chez vous, dans vos merveilleux pays que vous (ou vos parents)n’auriez jamais du quitter, ainsi chacun chez soi … et les lois respectives seront bien appliquées !Bien évidemment il n’a pas échappé aux patriotes éclairés, que le but ultime de l’islam est la conquête de la planète. Hormis certaines autruches, nous avons bien reçu le message 5 sur 5 ! Il n’empêche que, fort heureusement, nous n’en sommes pas encore là, même si la lâcheté d’une majorité d’élus européens a pu vous faire croire le contraire. Tout comme eux, vous avez négligé un élément essentiel : l’opinion et le poids de la majorité silencieuse, qui commence sérieusement à s’échauffer de vos éternelles provocations.Pour mémoire, différents études et sondages attestent de la profonde irritabilité des citoyens français envers l’étalage de votre religion en général, et de votre tenue vestimentaire, notamment le voile, en particulier :- 89% des Français sont opposés au port du voile ou du foulard dans les classes des écoles publiques pour les musulmanes qui le souhaitent. Ce n’est donc pas pour que des nounous fasse la promotion du hijab !- Et plus généralement : 63% des Français sont opposés au port du voile ou du foulard dans la rue pour les musulmanes qui le souhaitent. L’aversion pour le voile islamique est donc bien majoritairement partagée par la population. (1) – (2)Alors pour nous l’équation est fort simple :- ou vous portez vraiment volontairement un voile, niqab… ou autre couvre-chef, mais uniquement dans la sphère privée. Sinon, comme c’est incompatible avec notre laïcité et les lois établies, il est impératif que vous alliez vivre votre religion ailleurs que chez nous.- ou ce voile vous est imposé par ceux que votre Dieu prétend supérieurs à vous, et au lieu de nous combattre, vous devriez au contraire vous appuyer sur nos lois pour obtenir de vos compagnons qu’ils cessent de se comporter comme de ridicules machos, ou alors retournent au bled, vivre leur vie d’hommes soit-disant supérieurs.Notre amie Caroline Alamachère, est lamentablement traînée en justice, par Monsieur Mohamed B., au prétexte que dans un brillant et légitime article (3) elle s’est révoltée contre le prosélytisme de certaines nounous profitant de leur emploi pour attirer les jeunes enfants qui leurs sont confiés, dans les filets de leur religion, et ce bien sûr à l’insu des parents.J’aimerais dire à Madame Diane N’Gomsik, Procureur de la République, qu’elle ne fait montre dans cette histoire d’une grande déontologie professionnelle, en ayant accepté d’instruire cette plainte, injustifiée contribuant ainsi à aggraver l’encombrement déjà démentiel des tribunaux. Ceux-ci étant effectivement noyés par les jérémiades incessantes de populations promptes à accuser les non musulmans de tous les maux, et qui se sentent précisément forts parce que certains de ses collègues font preuve, comme elle, de compréhension exclusivement unilatérale.Quand à vous, Mesdames et Mesdemoiselles les voilées de France, réfléchissez bien et demandez-vous pourquoi tant de musulmans vivant en pays islamisés, se convertissent de plus en plus au christianisme, et ce malgré les menaces de mort qui les poursuivent pour apostasie ? (4)Vous devriez penser également à toutes les femmes courageuses qui se battent journellement, aux « quatre coins » de la planète pour échapper aux diktats indignes imposés par vos mâles arriérés, au lieu de vous tromper d’ennemi en vous rangeant au côté de vos bourreaux, car si par malheur ils parvenaient un jour à leur fin ignoble (sharia pour tous, partout dans le monde), vous seriez sans doute les premières à regretter le temps présent, et à vous mordre les doigts jusqu’au coude. (5)C’est un conseil d’amie, de la part d’une sexagénaire réfutant totalement la soit-disant supériorité masculine, d’ailleurs également controversée par les vrais mâles, ceux qui n’ont pas besoin d’emprisonner leurs femmes pour se prouver qu’ils sont des hommes.

Le 1 août 2014, 19:38 dans Mode 0

voici nous les musulmane 

 

Voir la suite ≫